Menu

Comment fabriquer son terrarium

Un terrarium est un milieu confiné, reproduisant le biotope de certains végétaux.

C’est une solution parfaite si vous n’avez pas la main verte, si vous oubliez souvent d’arroser vos plantes, que vous manquez de place pour avoir une plante plus conséquente ou encore, ce fut mon cas au début, un chat qui mange tout ce qui est vert à la maison. Ou tout simplement parce que c’est super mignon en déco.

Aujourd’hui je vous donne toutes mes astuces, et le recul que j’ai avec mes 3 terrariums depuis 2009.

Tout d’abord commençons par ce qu’il vous faut comme matériel.

LE CONTENANT

bocal ferme pour terrarium

 

Il existe une multitude de bocaux, récipients pouvant accueillir votre futur terrarium.

Ce DIY est essentiellement pour les contenants qui sont destinés à être fermés.

Moi j’ai choisi de chiner des bocaux dans les différents vide-greniers et brocantes. Des bocaux hauts et étroits mais dans lesquels je peux tout de même glisser une main c’est important, donc testez-les avant.

Il faut aussi qu’il soit en bon état pas de failure, et pas de décoration ou d’incrustation sur les côtés du bocal car cela masque, à mon goût, le décor.

Les bocaux de conservation « Le Pratique » sont très faciles à trouver et j’ai chiné celui-ci pour 0,50ct d’euro.

Avant de le remplir, on le nettoie à l’eau chaude, le dégraisser avec du vinaigre blanc si besoin, et bien rincer puis sécher.

LES PLANTES

 PLANTES

On trouve ces minis plantes en jardinerie ou chez certains fleuristes, elles ont l’avantage de la taille « naine » pour un terrarium.

Je vous conseille les variétés qui aiment l’humidité, comme les fougères, les asparagus, papyrus… mais évitez à tout prix les plantes grasses, les cactus pour les terrariums fermés.

Pensez aussi à varier les feuillages, leurs couleurs si vous décidez de mettre plusieurs plantes dans votre terrarium. Attention cependant à ne pas surcharger votre terrarium car vos plantes ont besoin de place pour grandir mais aussi d’oxygène. Donc 2 plantes maximum pour un bocal « Le Pratique » cela limitera le fait de devoir le ventiler trop souvent.

LES SUBSTRATS ET DÉCOR

petites pierres, des personnages et de la mousse

des petites pierres, des personnages et de la mousse

du gravier et du terreau de vie

du gravier et du terreau de vie pour cactus et plantes grasses chez Truffaut

On a le bocal, les plantes, il nous reste à remplir ce bocal. Attention cependant à respecter quelques règles.

Le premier bocal que j’avais réalisé, j’ai fait l’erreur de ne pas penser au drainage de l’eau, j’avais directement placé la terre puis planter mes végétaux, mais après quelques semaines les plantes ont pourri.

Dans un biotope de ce type, il n’y a pas d’écoulement car le principe étant que l’eau présente à l’intérieur est recyclée pour la plante et en condensation.

Pour bien drainer le fond de votre bocal il vous faut:

  • du terreau de vie pour cactus et plantes grasses car il est riche en sable (drainage toujours)
  • du gravier, ici j’utilise du gravier gris d’aquarium

Pour le décor intérieur, j’aime créer un petit univers autour de la plante, je choisis des petites pierres de couleurs différentes, des minuscules animaux pour le côté microcosme.

Une idée en plus, pensez à de la mousse, il en existe un peu partout, même à Paris, il suffit de regarder dans les endroits à l’abri de la lumière et humide. La mousse se plaît beaucoup dans un terrarium.

On commence par placer une bonne couche de gravier sur le fond, qui va permettre à la terre de bien se drainer et l’eau ne va ainsi pas stagner dans la terre. Si vous n’avez pas de gravier à disposition, perso j’achète le mien chez Truffaut, du gravier pour les aquarium. En plus il y a du choix au niveau des couleurs pour les assortir à votre intérieur. Il faut mettre environ 4 à 5 cm de gravier.

Puis vous ajouter le terreau pour cactus. Mon astuce, mouillez votre terreau (humidifier pas détremper) avant de le mettre dans le bocal. Vous éviterez ainsi l’arrosage du début et de souiller votre déco dès le début. Cela permet aussi d’avoir dès le début la bonne dose d’eau pour vos futures plantes. 4cm de terreau ou l’équivalent de la hauteur de la motte de vos plantes.

Puis avec une cuillère je fais le trou pour ma plante.

Attention à ne pas la centrer mais plutôt sur l’arrière de votre bocal pour laisser de la place pour la décoration que vous avez prévu et faire ainsi un petit jardin.

Tassez légèrement la terre mais pas trop.

garnir votre petit jardin avec de la mousse

Il ne vous reste plus qu’à garnir votre petit jardin avec de la mousse, un peu de gravier si vous le désirez et une pierre pour créer  du relief à l’ensemble.

Vous pouvez aussi placer une petite branche par exemple pour donner de la hauteur si votre plante est plutôt horizontale.

Bref après c’est tout l’art du paysagiste qui vous attend, amusez-vous!

LA VENTILATION

aérer un peu

 

Une fois votre bocal terminé, je vous conseille de l’aérer un peu.

Vous verrez tout de suite de la condensation apparaître du au changement de température de vos éléments internes.

Il vous suffit de laisser ouvert votre couvercle quelques instants jusqu’à que les parois soient sèches.

Vous procéderez ainsi aussi souvent que vous verrez apparaître trop de condensation.

Cependant la condensation aide votre plante à s’hydrater, il faut trouver le juste milieu.

L’ARROSAGE ET LA MAINTENANCE

terrarium

 

à gauche, le fond du terrarium date de 2 ans, on voit bien le drainage grâce au gravier

à droite, le terrarium que je viens de réaliser 

Si vous avez mouillé votre terreau de vie avant, vous n’aurez pas besoin d’arroser avant bien longtemps. Vous verrez c’est assez extraordinaire.

Pour l’arrosage, je vous conseille de vaporiser de l’eau, cela permet de mieux doser la quantité d’eau car il en faut vraiment très très peu.

Par exemple j’arrose mon bocal environ tous les 6 mois pas plus!! Impressionnant je sais mais c’est tout l’art de la gestion de la condensation. Vous trouverez vite vos marques.

Pour l’entretien, je nettoie tous les 3 mois mes pierres car bien souvent il apparaît de la mousse verte ainsi que les parois de mon bocal avec un papier essuie-tout.

Vous pouvez aussi tailler votre plante si elle devient trop importante.

Pour l’emplacement je vous conseille un endroit lumineux mais surtout pas en plein soleil, votre terrarium se transformerait en cocotte et votre plante va cuire.

Voilà, vous savez tout sur la réaliser d’un terrarium fermé, je reste à votre disposition si vous avez des questions ou un point n’est pas très clair.

Categories:   DIY Bricolage

Comments